Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un Petit Morceau De L'auteur..

  • : Les Aventures Rocambolesques de Manou en Suisse
  • : Quitter son pays natal pour aller vivre ailleurs, découvrir de nouveaux pays, de nouveaux horizons, voilà l'aventure dans laquelle je me suis lancée il y a maintenant 6 ans...
  • Contact

Découvrir Plus En Profondeur..

1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 22:41

Quand j’étais au Québec et qu’on me parlait de spécialités culinaires Suisse, je pensais tout de suite aux fromages et plus principalement, à la fondue aux fromages ! Ce n’est pas la seule spécialité helvétique, loin de là, mais c’est sans aucun doute l’une des plus connues. Normal donc, que je commence par présenter celle-ci !

Une chose à savoir, pour les néophytes en la matière, c’est qu’il existe différents types de fondue aux fromages. Plusieurs plats montagnards sont disputés entre les Alpes savoyardes et la Suisse pour savoir qui a le premier élaboré ce met. Venant de régions voisines, la lutte est dure pour savoir qui peut se targuer de détenir le brevet « authentique ». C’est le cas entre autres, de la fondue aux fromages mais aussi de la raclette.

Quelle est la différence, donc, entre les deux types de fondues (je reviendrai une autre fois sur la raclette). Alors que la fondue savoyarde se compose de 5 types de fromages différents, la fondue Suisse, quant à elle, se contente de deux fromages particulièrement goûteux et spécialités de son terroir : le gruyère et le vacherin fribourgeois. C’est pourquoi on l’appelle aussi, « fondue moitié-moitié ».

Tout un rite entoure la fondue et certaines "règles" sont à respecter si on veut pleinement profiter de ce moment de pur plaisir fromager.

Qu’est-ce qu’il y a là dedans ?

Les ingrédients sont simples, tout comme la façon de la cuisiner et ne nécessite qu’un peu de savoir-faire. Du fromage : gruyère et vacherin fribourgeois râpés (demandez au fromager de vous préparer le mélange, c’est encore la façon la plus simple, la plus sûre… et la moins chiante !), du vin blanc, de l'ail, de la muscade et du kirsch pour ceux qui le désirent. Tout le monde n’aime pas et ne met pas de kirsch dans sa fondue Suisse, c’est au goût de chacun. Il y a aussi la possibilité de remplacer le vin blanc par de la bière, ce qui donne un tout autre goût, plus léger et plus fin (ou même encore du champagne, mais là… je vous laisse tester, il paraît que c’est délicieux). Certaines personnes utilisent un peu de maizena pour rendre le mélange plus onctueux. Personnellement, je n'en mets pas et ma fondue est très bien ! Bien sûr, ça prend aussi du pain et les accompagnements. Pour le pain, il vaut mieux en prendre un de la veille qu’un trop frais, question qu’il garde un peu de consistance une fois plongé dans le fromage.

Il y a bien sûr tout pleins de variantes à la fondue traditionnelle : fondue aux bolets, fondue à la tomate, fondue aux fines herbes, etc. ça , ce sera découvert en fonction des goûts de chacun !

Comment ça se présente

La fondue est présentée dans un caquelon, généralement en fonte, mais quelques fois en céramique,  qui est posée sur un brûleur dont on peut régler l’intensité nous même. La méthode classique, pour déguster ce met, est de piquer un morceau de pain au bout d’un pic prévu à cet effet et de le plonger dans le fromage fondu. On touille-touille en tournant en 8 (bien important pour que le fromage garde son homogénéité tout au long du repas), on retire le pic avec le pain bien enrobé de fromage et on déguste. Tout simple , facile et tellement bon !

Et c’est tout ?                

Bah oui ! C’est tout ! Si la fondue se suffit en elle-même, on aime toutefois l’accompagner d’autres saveurs : viandes séchées du Valais, patates, cornichons et petits oignons marinés compléteront à merveille le repas. Pour ceux qui aiment (comme moi), on peut ajouter du poivre blanc juste avant de mettre la bouchée… en bouche. On accompagnera le repas d’un bon vin blanc sec, comme un Fendant du Valais ou un Chasselas, sans oublier la bonne compagnie qui permet d’apprécier ce repas tout ce qu’il y a de plus convivial.

La tradition veut que lorsqu’un convive perd son morceau de pain dans la fondue, il se voit confier une tâche : habituellement, embrasser son voisin de gauche, mais quelque fois, la corvée de vaisselle !

A éviter

On s’en doute, un plat comme celui-là est loin d’être léger ! Afin de profiter pleinement de la fondue Suisse sans se sentir des problèmes digestifs (gestifs) après, voici quelques conseils . D’abord, évitez de boire de l’eau pendant le repas et au moins jusqu’à une heure sinon deux, après avoir fini de manger. Le fromage est salé et donne soif, mais prendre de l’eau donne l’effet de se retrouver avec un masse au fond de l’estomac et la digestion (gestion !) en est compromise. Privilégiez le vin blanc ou le thé chaud pour vous hydrater et encore mieux pour bien terminer le repas.

Évitez aussi le vin rouge. Contrairement aux habituelles combinaisons vin-fromage, le fromage fondu s’associe et se digère beaucoup mieux avec un vin blanc, plus léger. D’autant plus que la préparation est composée de vin blanc !

Bon, maintenant, on va manger où ?

 

Bien sûr, une fois qu'on a compris comme fonctionne le truc, on a tout loisir de la préparer à son aise chez soi! Mais l'hiver, on a aussi bien envie de se faire gâter. A Lausanne, le meilleur restaurant pour la fondue aux fromages et aussi le plus connu dans son genre, est le Café de l'évêcher qui est situé juste après le pont Bessière, avant de monter vers la Cathédrale. Ceux du coin ne peuvent pas l'avoir manqué puisque c'est un incontournable ! Sinon, j'en ai aussi mangé de très bonnes autour de Gruyères et il me semble, au Café de la Poste à Bulle, si mon souvenir est exact. Bien sûr après, chacun a ses petites adresses, mais celles-là en tout cas, sont les deux qui ne m'ont pas déçues ! La seule fondue aux fromages qui me soit réellement "resté en travers de la gorge", c'était à Annecy, à deux pas d'un excellent resto qui était, lui, fermé... J'en ai rendu carrément été malade ! Comme quoi, ce n'est pas parce que les enseignes sont proches que la qualité l'est aussi !


Sur ce, je vous dis à vos pic et bon appétit !

2004-02-26 Arrivee Papa Suisse (17)


Partager cet article
Repost0

commentaires

Christian 04/04/2010 15:52


D'autres bonnes adresses dans ce document :
http://www.lagruyere.ch/fileadmin/user_upload/images/IMAGES_EDITIONS_2010/Edition_10-03-23/GR-23-03-03.pdf


Manou 04/04/2010 18:59



Merci Christian pour le lien vers cet article que j'ai trouvé super intéressant ! A mon prochain passage sur Gruyères, je ferai un détour par la fromagerie du Moléson pour gouter cette fondue qui
apparement, fait l'unanimité des experts ! :D



Le Mouth 12/03/2010 23:07


une drole d'odeur aussi ;)


Mouth 09/03/2010 14:32


Le meilleur, ca reste la fondue au cepes, selon moi bien sur! :)


Manou 10/03/2010 22:09


j'aime bien celle à la tomate moi ! Mais comme j'adore aussi les champignons, surement celle aux cèpes est excellente ! Malheureusement, celle de Annecy m'a laissé un drôle d'arrière goût !!!


Ourson 02/03/2010 12:49


Bienvenue!!


Manou 03/03/2010 10:42


Merci :D