Un Petit Morceau De L'auteur..

  • : Les Aventures Rocambolesques de Manou en Suisse
  • Les Aventures Rocambolesques de Manou en Suisse
  • : Quitter son pays natal pour aller vivre ailleurs, découvrir de nouveaux pays, de nouveaux horizons, voilà l'aventure dans laquelle je me suis lancée il y a maintenant 6 ans...
  • Contact

Découvrir Plus En Profondeur..

28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 08:00

Les fameuses gorges du Verdon ! Un rêve pour les amateurs de sports de toute sorte : que ce soit pour ses falaises vertigineuses, ses nombreux sentiers de randonnés ou ses possibilités de sports aquatiques, les choix sont plus que nombreux.

Scan0031Lors de mon premier passage, je ne connaissais pas cet endroit et je n’en avais même, de souvenirs, jamais entendu parler. Je l’ai donc découvert avec un plaisir ravi, même si, comme je le raconte dans mon récit de voyage, ces gorges m’ont à première vue moins impressionnées que celles du Tarn. En plus, lorsque j’y suis passé la première fois, il faisait un froid de canard et la vue, on l’a surtout appréciée depuis l’intérieur de la voiture. Mais ça, c’était ma première impression. Par la suite, j’en ai non seulement souvent entendu parler, mais j’ai même déjà écrit un article sur le sujet, sur un site internet auquel je participais. J’aurais bien repris ce même article mais malheur à moi, celui-ci est perdu dans les confins de mon défunt ordinateur qui attend toujours qu’un gentil technicien vienne lui vider le ventre de ses données…

Enfin, je vais arrêter de me perdre en blabla et en revenir au sujet principal de cet article.

Après ce premier passage et la curiosité que j’ai développée sur l’endroit, j’y suis retourné il y a deux ans, en avril 2008 avec le Mouth. On avait dans l’idée de faire une randonnée dans les gorges, mais la mauvaise température, pluvieuse et très fraiche, nous en a dissuadés. Une fois de plus, on s’est contenté de les explorer du fin fond de notre voiture ! Je dois l’avouer, on était vraiment déçu. Ça sera donc, une fois de plus, partie remise… Juste que les parties remises commencent à s’accumuler dangereusement là !

Géographie

Scan0036Les Gorges du Verdon sont le plus grand canyon d’Europe. Les gorges du Tarn qui m’avaient tant impressionnées, elles, sont pourtant beaucoup moins grosses ! Le Verdon est une rivière qui prend sa source à 2 572 mètres d’altitude près du col d’Allos dans le massif des Trois-Evêchés. Elle se jette dans la Durance après avoir parcouru environ 175 kilomètres. Si la distance parcourue par la rivière n’est pas tellement impressionnante, sa pente elle, est assez importante pour lui donner un débit ayant permis de creuser des gorges dans le calcaire, même si cela remonte à la fin de l’ère glaciaire (bah oui, ça ne date pas d’une centaine d’année, ce canyon là) ! A environ 45 km de sa source, la rivière est déjà à 900 m d’altitude. En aval, des affluents viennent se joindre à elle, la grossissant let augmentant ainsi son débit. Ce n’est pas pour rien que des barrages hydro-électriques ont été construits sur son cours !

Les gorges elles-mêmes sont assez étroites et profondes. Elles ont entre 250 et 700 mètres de profondeur pour une largeur de 6 à 100 mètres au niveau de la rivière (au fond des gorges). D’un sommet à l’autre, on compte entre  de 200 à 1500 mètres de largeur. La vue depuis le sommet est d’ailleurs assez spectaculaire grâce entre autre aux Alpes de Haute-Provence qui donnent un relief des plus particuliers au paysage. On a un peu l’impression de découvrir ce canyon perdu au milieu des montagnes, avec ses falaises blanchâtres abruptes et cette rivière aux eaux d’un bleu-turquoise impressionnant coulant au fond du ravin.

Tout au long de la rivière du Verdon, cinq barrages hydro-électriques ont été construits, formant par le fait-même, cinq lacs ou réservoirs aquatiques. Le parcours le plus intéressant de la rivière se situe entre  Castellane et le pont du Galetas, situé sur le Lac Ste-Croix. Ce dernier a été formé suite à la construction de son barrage en 1973 et mesure près de 10 km de long pour 3 km de large. Sur une bonne distance, les Gorges du Verdon servent de frontière entre les départements du Var et les Alpes de Haute-Provence.

Le parc régional du Verdon a été fondé en 1997 et regroupe aujourd’hui 43 communes, deux départements et s’étend sur près de 178 000 hectares. Pas si mal comme parc !

Intérêt historique

L’intérêt historique des Gorges du Verdon ne peut pas se limiter à ce seul endroit géographique. En fait, ce sont tous les petits villages perchés à travers les gorges et parsemant la région qui racontent eux-mêmes leur histoire et leur passé. On ne peut bien sûr pas résumer l’histoire d’autant de lieux dans un seul article ! Aussi, comme j’ai voulu parler des gorges en tant que lieu naturel et non pas en tant que site historique, je vais plutôt me concentrer sur ses attraits que sur l’histoire de chaque petit village, que je ne saurais bien résumer sans les avoir réellement visités…

Attraits touristiques

Scan0034Un endroit comme celui-là, il y a de multiples façons de le découvrir. Comme je l’ai dit, nous, on ne l’a découvert qu’en voiture… et deux fois plutôt qu’une ! En fait, il existe deux routes qui nous permettent de longer les gorges et d’apprécier la vue vertigineuse qu’elles nous offrent, l’une par la rive droite et l’autre par la gauche. Il est aussi possible de faire le tour complet, mais alors là, courage quand même ! Nous, on n’a fait que l’une des deux, par la rive gauche il me semble et la visite était amplement suffisante, quoi que magnifique et mémorable. A plusieurs endroits, on a des points de vue tout simplement extraordinaires sur les gorges ou sur les montagnes des Alpes de Haute-Provence. Je ne détaillerai pas ici la route, mais on trouve facilement les itinéraires sur le net ou dans presque n’importe quel guide touristique.

A La Palud-sur-Verdon, il est possible de prendre la route des Crêtes. C’est un circuit d’environ 100 kilomètres qui passe par les plus beaux belvédères de la région. Seulement, une partie de la route est à sens unique, alors il ne faut pas manquer son « point de départ ». Nous avions voulu la faire, mais comme nous avons manqué l’endroit d’où il fallait prendre la route et que la température n’était pas des plus clémentes, nous avons renoncé à faire demi-tour. Dommage, parce que depuis cette route, on peut quand même profiter de superbes panoramas sur le Lac Sainte-Croix et sur les cascades de Saint-Maurin qui ont l'air vraiment sympathiques.

Si on quitte un peu la voiture, on pourra mieux profiter de la nature magnifique qui s’offre à nous. Côté activités sportives, les amateurs n’ont que le vaste choix : équitation, randonnée, escalade, VTT, cyclotourisme, canoë-Kayak, rafting, tubing, voile, ski nautique, pêche, parapente, … comme je l’ai dit, il y a de tout, pour tous les goûts ! Même les débutants peuvent facilement trouver des guides pour les accompagner et leurs donner les conseils d’usage lors de leurs premières expéditions.

Etant adepte de randonnée pédestre, j’ai remarqué deux sentiers bien connus qui ont l’air particulièrement sympathiques : le sentier Martel et le sentier de l’Imbu.

Ces deux sentiers semblent vraiment intéressants de parcours, mais ne sont pas fait pour les gens peu habitués de la marche, les jeunes enfants et les chiens (qu'il faut apparement porter lors de certains passages...).

Pour le sentier Martel, il y a des endroits escarpés, vertigineux,  il faut traverser des tunnels obscurs et surtout, ne pas avoir peur de faire une bonne marche ! Le trajet est d’une durée d’environ 7 à 8hres et une fois au milieu du circuit, continuer de l’avant ou faire demi-tour revient du pareil au même…  On y compte 12 km de circuit pour un dénivelé de près de 370 mètres en montée contre 475 mètres en descente.

Le sentier de l’Imbut, quant à lui, est reconnu comme l’un des plus beaux sentiers des Gorges, mais aussi, l’un des plus difficiles. Il faut compter près de 400 mètres de dénivelé en montée et 340 mètres en descente. Le parcours est d’environ 6 à 8 kilomètres et il faut compter entre 4 et 6 heures de marche, selon l’itinéraire choisi.

Une fois de plus, le sentier est très escarpés par endroit, voir même dangereux et glissant par temps pluvieux. Le sentier longe pendant un bon moment la rivière, par forêt et sentiers rocheux. Certains endroits sont équipés de câbles pour aider à la montée ou à la descente. C’est par là que l’on peut découvrir le Styx des Gorges du Verdon. Dans la mythologie grecque, le « Styx » est l’un des fleuves menant aux enfers. En fait, les descriptions du Styx du Verdon parlent d’un mini canyon à l’intérieur du grand. Dans la roche calcaire blanchâtre, des vasques et des marmites ont été creusées par l’érosion. Le Verdon y coule doucement et sa couleur verte émeraude y est des plus magnifiques.

Mais ceux qui n’aiment pas trop les sentiers aussi aventureux ne sont pas en reste. J’ai vu de nombreux sentiers de randonnés plus accessibles, permettant aux enfants de profiter, eux-aussi, de ce cadre enchanteur. Personnellement, ce sont ces deux sentiers qui m’ont un peu plus accrochés, mais ce sont très loin d’être les seuls et en lisant leur description, je n’ai que l’envie d’aller les explorer !

Scan0028

On pourrait croire, à lire ce que je viens d’écrire, qu’il n’y a que des activités sportives dans la région et pourtant, c’est loin d’être le cas, même si c’est l’un des grands attraits de la place. De nombreux petits villages sont perchés un peu partout dans la région et offrent des opportunités de visites mémorables.

A découvrir à travers l’un de ces nombreux endroits : les plaisirs gourmands de Valensole, la visite des moulins à vent de Régusse, le village de Moustiers-Sainte-Marie, considéré comme l’un des plus beaux villages de France, une petite pause bien-être aux thermes troglodytes gallo-romains de Gréoux-les-bains ou encore, un petit saut dans le passé à travers la cité romaine de Riez. Ce ne sont là que quelques endroits qui ont attiré mon œil alors que je lisais sur les différents lieux touristiques de la région… tous des endroits par lesquels j’espère pouvoir faire un saut, une fois de plus, lors de mon prochain passage !

Conclusion

Définitivement, les Gorges du Verdon sont un endroit à découvrir et à tous les niveaux : sa nature généreuse et magnifiquement conservée, ses villages pittoresques et ses multiples opportunités d’activités de toute sorte. Le seul « hic », d’après moi, est justement que cet endroit est  si idyllique qu’il est aussi très populaire et donc invariablement envahi de touristes à la belle saison…

Partager cet article

commentaires

Heimana 28/05/2010


Hahaha !
Mon pays en quelque sorte !
Parlant d'escalade, voilà le site que j'avais fait pour le club d'escalade de La Palud à l'époque : http://www.leilagramusas.fr/index.html
Il y a pas mal de photos de grimpe, et du rassemblement d'escalade qu'on avait organisé, Vertigo.
Tiens, j'y retourne cet été... en fait j'y vais tous les ans au moins une fois !


Nouchki 28/05/2010


Sublime endroit! Très belles photos!


Le Mouth 07/06/2010


Definitivement il faudra qu'on retourne la-bas (avec une bonne temperature de preference!) :D


Le Mouth 07/06/2010


Clairement! Ca demandera de rester sur place un minimum de temps non negligeable :)


Le Mouth 08/06/2010


Pas grave, on a la vie devant nous! :D


Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog